Sacrée Planète
Cliquez sur le numéro pour accéder au sommaire
N°1Stargate N°1 N°2Stargate N°2 N°3Stargate N°3 N°4Stargate N°4 N°5Stargate N°5 N°6Stargate N°6 N°7Stargate N°7 N°8Stargate N°8 N°9Stargate N°9 N°10Stargate N°10 N°11Stargate N°11 N°12Sacrée Planète N°12 N°13Sacrée Planète N°13 N°14Sacrée Planète N°14 N°15Sacrée Planète N°15 N°16Sacrée Planète N°16 N°17Sacrée Planète N°17 N°18Sacrée Planète N°18 N°19Sacrée Planète N°19 N°20Sacrée Planète N°20
N°21Sacrée Planète N°21 N°22Sacrée Planète N°22 N°23Sacrée Planète N°23 N°24Sacrée Planète N°24 N°25Sacrée Planète N°25 N°26Sacrée Planète N°26 N°27Sacrée Planète N°27 N°28Sacrée Planète N°28 N°29Sacrée Planète N°29 N°30Sacrée Planète N°30 N°31Sacrée Planète N°31 N°32Sacrée Planète N°32 N°33Sacrée Planète N°33 N°34Sacrée Planète N°34 N°35Sacrée Planète N°35 N°36Sacrée Planète N°36 N°37Sacrée Planète N°37 N°38Sacrée Planète N°38 N°39Sacrée Planète N°39 N°40Sacrée Planète N°40
N°41Sacrée Planète N°41 N°42Sacrée Planète N°42 N°43Sacrée Planète N°43 N°44Sacrée Planète N°44 N°45Sacrée Planète N°45 N°46Sacrée Planète N°46 N°47Sacrée Planète N°47 N°48Sacrée Planète N°48 N°49Sacrée Planète N°49 N°50Sacrée Planète N°50 N°51Sacrée Planète N°51 N°52Sacrée Planète N°52 N°53Sacrée Planète N°53 N°54Sacrée Planète N°54 N°55Sacrée Planète N°55 N°56Sacrée Planète N°56 N°57Sacrée Planète N°57 N°58Sacrée Planète N°58 N°59Sacrée Planète N°59 N°60Sacrée Planète N°60
N°61Sacrée Planète N°61 N°62Sacrée Planète N°62 N°63Sacrée Planète N°63 N°64Sacrée Planète N°64 N°65Sacrée Planète N°65 N°66Sacrée Planète N°66 N°67Sacrée Planète N°67 N°68Sacrée Planète N°68 N°69Sacrée Planète N°69 N°70Sacrée Planète N°70 N°71Sacrée Planète N°71 N°72Sacrée Planète N°72 N°73Sacrée Planète N°73 N°74Sacrée Planète N°74 N°75Sacrée Planète N°75

sommaire - - - - - - - - - - - - - - Sacrée Planète N° 33 - - - Avril/mai 2009
 Sacrée Planète N° 33
EDITO
Des bêtes et des hommes
Marie-Hélène Courtat
Chaque jour notre modèle de société occidental productiviste où le dieu-monnaie règne en maître fait la démonstration de ses incapacités et de ses absurdités. Le retour à un peu plus d’écologie à défaut d’être un idéal est devenu une nécessité et l’on se penche maintenant avec intérêt sur l’observation de la nature et de ses fonctionnements espérant y découvrir des issues à nos impasses.
Nous évoquions la symbiose industrielle de Kalundborg au Danemark (n° 29) et le projet Zéro déchet (1) de Gunter Pauli (n° 32), c’est Jean-Marie Pelt, cette fois, qui a bien voulu répondre à nos questions suite à la sortie de son livre «La raison du plus faible». Nous verrons que les forces de compétition et de destruction ne sont pas les seules à l’œuvre dans la nature. Une observation plus fine nous montre que certaines espèces établissent entre elles des formes de coopération indispensables à la survie de chacune d’elles. Les plus faibles viennent en aide aux plus forts qui ont alors intérêt à les protéger. On constate ceci tant dans le monde végétal qu'animal.
Le règne animal semble aujourd’hui encore payer un lourd tribut au progrès technologique, élevage concentrationnaire, surexploitation, nourriture douteuse et traitements et chimiques. Les poules pondeuses ne se sont pas encore mises en grève mais les abeilles désertent les ruches... Ce coup de semonce provoque les plus vives inquiétudes et c’est heureux.
Il y a une quinzaine d’années, Anne Givaudan et Daniel Meurois attiraient déjà notre attention par un livre «singulier» sur le «Peuple animal». Il s’agissait d’appréhender une compréhension du règne animal de l’intérieur, comme si l’on regardait par leurs yeux, une approche qui demandait un déconditionnement total et une ouverture à d’autres formes d’intelligence.
On pouvait lire sous leur plume : «Plutôt que de continuer à s’ignorer, à se croiser ou même à s’appartenir mutuellement, n’est-il pas grand temps que l’animal et l’homme apprennent ou réapprennent à se rencontrer...Vous n’accomplirez pas un retour vers votre propre source sans accepter de retrouver en nous les compagnons de route d’autrefois... car nous sommes une des clés par lesquelles votre cœur s’ouvrira.»
Il y a des moments dans l’histoire de l’évolution des peuples et des espèces où tout peut soudainement basculer. Parce qu’on touche un certain fond et qu’il faut remonter à la surface de soi, parce qu’enfin la conscience étouffe et qu’elle éprouve un formidable besoin de découvrir un autre continent qu’elle-même... l’heure présente est de celle-ci.
La Déclaration universelle des Droits des animaux a été proclamée officiellement le 15 octobre 1978. Elle commence ainsi «Considérant que le respect des animaux par l’homme est inséparable du respect des hommes entre eux, il est proclamé ce qui suit... : toute vie animale a droit au respect. Tout un programme !


1- Par un effet de cascade, les déchets produits par une unité de production deviennent la matière première d’une autre.
Nouvelles du monde
L'activateur d'eau GIE, Les autorités sanitaires espagnoles ont retiré du marché 75582 doses de vaccins contre le papillomavirus humain...
Fin annoncée des oeufs en batterie ?, SINEO : nettoyage des voitures sans eau et à la main, Quel produit se cache derrière cette description ?, L'activateur d'eau GIE - pour dépolluer l'eau, Un projet pharaonique pour les égyptiens : un musée sous l'eau !, La fraise espagnole ou un scandale écologique, Les autorités sanitaires espagnoles ont retiré du marché 75582 doses de vaccins contre le papillomavirus humain
Itinéraires insolites
 copyright Sacrée Planète
Notre-Dame de Châtel Montagne
Par Marie-Hélène Courtat
Un témoignage dans la pierre du langage symbolique des maîtres bâtisseurs du Moyen Âge dans une belle église du Bourbonnais.
Science et Environnement
 copyright Sacrée Planète
Addwater
Par Cécile Courtat
Deux chercheurs passionnés partagent leurs découvertes et leurs réalisations sur notre bon vieux moteur à explosion pour réduire la pollution et la consommation de carburant. Simple et très bon marché, ce procédé a tout pour plaire. C’est un générateur à gaz qui permet de produire de l’hydrogène à partir de l’eau.
Enigmes de la vie
 copyright Sacrée Planète
Expériences de Mort Imminente – interview de J.-J. Charbonnier
Par Elisa Granpas
Jean-Jacques Charbonier est anesthésiste réanimateur. Les EMI commencent à être pris en considération par les scientifiques aux USA, en Angleterre mais aussi en France.
Sagesses et Traditions
 copyright Sacrée Planète
Le lion et la connaissance ancestrale egyptienne
Par Antoine Gigal
Le bestiaire égyptien est riche, souvenir du temps où les animaux collaboraient avec les hommes. Le lion est assez peu représenté mais à des endroits stratégiques. On connaissait alors ses étonnantes facultés psychiques.
Rencontre avec...
 copyright Sacrée Planète
Elaine Kibaro et la parole magique
Par Marie-Hélène Courtat
Trente ans de chansons... un succès qui ne s’est jamais démenti... Elle expérimente très tôt le pouvoir du Verbe créateur. Elle est aussi animée par une immense générosité et une inébranlable confiance en la vie.
Réflexion de société
 copyright Sacrée Planète
La solidarité, apprendre de la nature pour mieux traverser la crise –
interview de Jean-Marie Pelt
Par Cécile Courtat
C’est en observant la Nature avec ses facultés de coopération et d’adaptation que l’Homme peut trouver des pistes de réflexion pour faire face à la crise planétaire. Ce sont les plus solidaires qui traversent le mieux les grands bouleversements.- - -télécharger au format PDF
Santé
 copyright Sacrée Planète
Le goji, un fruit allié de notre santé
Par Christophe Girardin-Andréani
Chercheur et enseignant en phyto-aromathérapie, il présente le goji, un fruit béni des dieux. Il est paré de toutes les vertus et son nom signifie «bonheur» dans un dialecte local himalayen.
Ecologie
 copyright Sacrée Planète
Qu’arrive-t-il à nos abeilles ?
Par Serge Stanrod
Les abeilles désertent les ruchers. Pourquoi ? Entre pesticides, OGM et ondes électromagnétiques, les causes sont nombreuses. Les abeilles ont un rôle crucial dans l'équilibre de la nature. Qu'allons-nous faire ?